Face à une CSG en baisse : Les retraités demandent une augmentation de leur ressource

Souvenons-nous, lorsqu’il est entré en pouvoir, le Président de la République Emmanuel Macron avait appliqué une hausse de 1,7 point sur la CSG ou Contribution Sociale Généralisée, hausse que beaucoup n’ont pas apprécié. C’est d’ailleurs l’une des cause du mouvement des Gilets jaunes. Situation qui a inquiété le président, lui poussant à revoir sa décision. Mais décidément, la baisse de la CSG n’est plus suffisant pour les manifestants, qui demandent aujourd’hui une augmentation de leur ressource.

Les personnes à la retraite demandent plus de privilège

Les retraités sont bien contents que le président s’est rendu compte de son erreur, et a tout remis dans l’ordre. Mais vraisemblablement, ils en veulent plus, et indiquent que leur pouvoir d’achat ne cesse de baisser. Le mouvement a aujourd’hui repris une autre tournure : la réclamation d’une éventuellement augmentation de leur pension de retraite.

Ironiquement, les manifestants sont surtout les personnes qui ne sont pas concernées directement par la situation.

A titre d’information, les retraités célibataires perçoivent un revenu fiscal de référence (RFR) entre 14 549 et 22 580 euros, tandis que ceux en couple perçoivent entre 22 317 et 34 636 euros.

Quant aux séniors qui profitent déjà d’un RFR supérieur à 22 580 euros si individuels, et 34 636 euros si en couple,  ils ont déjà une perspective d’augmentation en cours, sans remboursement.

Mais clairement, ce n’est pas toujours suffisant pour eux, qui indiquent que le gouvernement ne prend pas assez d’initiative pour les aider.

Mais ce ne sont pas seulement le retraités qui rencontrent une difficulté financière…

La difficulté financière est aujourd’hui générale, ce ne sont pas que les retraités qui sont dans l’impasse, tout le monde l’est. Et le président de la République devrait impérativement penser à une solution efficace. Il ne suffit pas seulement d’améliorer le pouvoir d’achat des retraités, tous les foyers sont concernés. Selon des recherches, mêmes les ménages qui disposent de 35 000 euros de revenu par an ont des difficultés à rejoindre les deux bouts. Les factures s’accumulent et les dettes deviennent de plus en plus pesantes. Les ménages ont alors du mal à gérer leur situation financière. Les offres de rachat de crédit de partners finances ont actuellement le vent en poupe.

Toujours révélé par une enquête, deux personnes âgées qui vivent ensemble et qui gagnent 36000 euros par an indiquent n’avoir pas assez de pouvoir d’achat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.